Esulda.com . . .une touche de la peinture des grands maîtres : Fragonard Accueil
Google
Fragonard    Vermeer   Vinci  Titien
Jean Honoré Fragonard 5 avril 1732, Grasse - 22 août 1806, Paris
Dès le début du 17° siècle, en peinture, l'art classique avait fait place à une manière nouvelle qui s'attache à des sujets plus intimistes, allant de la légèreté délicate à la sensualité.
Les scènes mettant en jeu des amoureux vont perdre leur prétexte mythologique pour la frivolité et le libertinage. C'est le Rococo qui va précéder les Romantiques.
Après Watteau  encore délicat et léger, Rubens qui est à  lui seul une institution attachée aux  grands projets, Fragonard est tout simplement frivole et en cela, s'accorde au libertinage du temps. 
Il est prix de Rome, longtemps riche, célèbre dans les milieux de la cour et de la bourgeoisie aisée d'où lui viennent ses commandes.
Le passage de la Révolution portera un grand coup à  sa notoriété, car il sera en partie ruiné comme ses clients et ne saura pas retrouver un nouveau style plus conforme à la sévérité des temps graves qui suivirent. 
Il n'en reste pas moins que Fragonard est un des grands peintres du 18° siècle français.

Ici, La liseuse:(1770 à 1772) est la photographie d'une copie que vous trouverez sur le site: Picturalissime.com
Voilà une reproduction à offrir et à s'offrir !
Ces copies faites de la main d'authentiques artistes  "reproduisent la matière, la couleur, l'odeur et l'âme des oeuvres originales."