Google
 Des femmes racontent; elles racontent leur solitude, leurs infidélités et les violences qu'elles subissent.
Nous avons rassemblé dans cette page les passages essentiels de quelques témoignages représentatifs de ce que nous écrivent des visiteuses du site. Ces texes sont modérés.
Solitude de Fabienne >> autre témoignage
A 28 ans, je suis revenue vivre non loin de mes parents après ma sépartion d'un compagnon qui voulait me partager avec un de ses amis; ce que j'ai refusé.
Depuis 2 ans, je vis seule et les quelques hommes que j'ai rencontrés ne valaient vraiment pas la peine. On peut avoir un métier, son appartement,
être assez jolie et se sentir malheureuse...
C'est particulièrement le dimanche et  dans les pérodes de vacances que  je ressens très fort la solitude au point d'en pleurer  devant ma télé. Il n'est pas facile de trouver un homme  avec lequel on s'entend et qu'on peut aimer. Cela me servirait au moins, pour sortir, aller au café, ne pas rentrer seule à la maison et dormir de travers dans mon grand lit. 
Je peux donner du bonheur à un homme qui serait simplement auprès de moi , en qui qui j'aurais confiance et que je pourrais présenter à mes parents qui savent comment je vis mal cette solitude et qui s'en font du chagrin.
Est-ce que cela va durer longtemps encore? Est-ce que je tiendrai le coup?
 Si ce n'était pas mes parents à qui je ne veux pas faire de peine, cela ne me dérangerait pas beaucoup d'en finir avec cette vie. J'ai envie parfois de crier, de renverser tout ce qu'il y a sur la table, de laisser tout et de marcher devant moi comme une folle. J'ai essayé tous les conseils qu'on donne aux femmes qui sont comme moi. Je suis même allée une fois dans un club de lesbiennes alors que ce n'est vraiment pas mon genre.
J'ai une de mes collègues  également seule. Elle me fuit comme la peste, disant qu'elle ne veut pas faire "club de femmes seules", et que deux femmes trop souvent ensemble ont moins de chance de trouver un homme.
J'ai rencontré un homme marié qui essaie de me draguer, mais je veux un homme pour moi toute seule. Est-ce trop demander? Est-ce que c'est vrai qu'à partir d'un certain âge il est très difficile de décider un homme jusque là célibataire, à vivre en couple sous le même toit?
Tout me manque : la parole, un regard qui me désire, le contact d'un corps auprès de soi, préparer un repas pour deux, attendre un homme qui va rentrer bientôt, sentir que l'autre a besoin de moi, rire ensemble... Qu'est-ce que je n'ai pas su faire? 
Donnez votre avis sur ce témoignage
Mieux qu'un blog: Créez un vrai site web pour exprimer vos idées, vos passions, vos réalisations, et les échanger avec d'autres. Nous vous aiderons à le développer et à le faire connaître. Cliquez ici pour en savoir plus.